La Maison de l'Assurance et de la Banque à Florennes

Crédits hypothécaires (crédits logement)

Le Belge a une brique dans le ventre. Ce proverbe est toujours d’actualité, même pour les (plus) jeunes générations. Force est cependant de constater que l'acquisition d'un appartement ou d'une habitation pose problème à de très nombreux jeunes Belges ; les prix de l'immobilier ont en effet considérablement augmenté au cours de ces dernières décennies.

La souscription d'un crédit hypothécaire est donc indispensable pour la plupart des candidats acheteurs ou constructeurs. À l'heure actuelle, le marché des hypothèques est très intéressant pour toute personne désireuse d'entamer un projet, même si les conditions sont toutefois plus strictes qu'avant. Les emprunteurs sont ainsi souvent tenus de souscrire des assurances supplémentaires. Par ailleurs, le montant du remboursement mensuel ne peut pas être trop élevé par rapport au revenu, tandis qu'un grand nombre de banques imposent également l'investissement d'une quote-part personnelle très élevée.

Le prêt hypothécaire ?

Ce type de prêt ne peut être utilisé que pour l'acquisition ou la transformation d'un bien immobilier. Il s'agit en l'espèce, dans pratiquement tous les cas, d'un crédit (ou d'une ouverture de crédit). L’emprunteur a le droit de disposer d'un montant donné durant une période déterminée, voire indéterminée.

Il s'agit dès lors en réalité d'une ligne de crédit. Si l'emprunteur prélève tout ou partie du montant, il sera tenu de rembourser le crédit, majoré des intérêts calculés en pour cent.

L'emprunteur pourra faire appel au montant ainsi mis à disposition aussi souvent qu'il le souhaite, pour autant que le montant de l'ouverture de crédit ne soit pas dépassé. Si l'emprunteur a conclu un crédit d'un montant de 100 000 € et si la moitié a déjà été remboursée, il pourra encore prétendre à l'autre moitié. La durée de l'ouverture de crédit est la plupart du temps indéterminé et le taux d'intérêt du prélèvement (des prélèvements) est fixe ou variable.

Rendez-vous au simulateur Crédit-logement pour calculer vos remboursements mensuels en fonction du montant emprunté, de la durée et du taux d'intérêt.

 

   

 

Conditions préalables

De nombreuses institutions financières lient l'acceptation d'un crédit ou l'attribution de tarifs préférentiels à des conditions supplémentaires. Les plus courantes sont la souscription d'une assurance incendie auprès d'une compagnie donnée ou la souscription d'une assurance solde restant dû pour un pourcentage donné.

Pour financer de gros travaux de transformation, je souscris un crédit hypothécaire supplémentaire. Quid de l'assurance solde restant dû ?

Une assurance solde restant dû rembourse le prêt au moment du décès des assurés. A l'instar de la banque de l'assureur, vous avez dès lors tout intérêt à souscrire une telle police ; plus le montant emprunté est élevé, plus l'intérêt d'une telle police se justifiera. En effet, une assurance solde restant dû dégage vos héritiers de l'obligation de remboursement du prêt si vous veniez à décéder.

Lorsque vous prélevez ou empruntez un montant supplémentaire, le montant du crédit en suspens augmente et votre banquier vous demandera probablement aussi d'adapter votre assurance solde restant dû - à plus forte raison s'il veut avoir la certitude qu'en cas de décès prématuré, votre dette sera remboursée.

En fonction de la situation, vous pourrez soit augmenter la couverture de votre assurance solde restant dû existante, soit souscrire une nouvelle police.
Ce choix dépend à nouveau du montant que vous empruntez ; s'il s'agit d'une fraction du montant initial et, par conséquent, d’un remboursement faible ou inférieur, vous pourrez décider de ne pas conclure d'assurance solde restant dû, car cette charge resterait supportable pour vos héritiers.

Cette situation doit être évaluée au cas par cas, car il se pourrait fréquemment que le versement d'une faible prime d'assurance solde restant dû rende la souscription de votre crédit nettement plus intéressante. Le jeu en vaudra donc la chandelle.

Chaque crédit étant une solution sur mesure, n'hésitez pas à passer en agence pour obtenir des compléments d'information et un crédit adapté à vos besoins.

Puis-je faire appel à mon assurance groupe pour financer la transformation de mon habitation, même si je ne suis pas encore retraité ?

Oui, c'est possible. Une assurance groupe peut être utilisée pour la construction ou la transformation d'une habitation.

Cela peut s'effectuer de trois manières différentes : par le biais d'une avance, d'un emprunt avec reconstitution ou d’un nantissement.

Par le biais d'une avance
Dans ce cas, vous pouvez demander une grande partie du montant que vous avez déjà économisé dans le cadre de l'assurance groupe sous la forme d'une avance ; il s'agit de la « réserve », laquelle peut s'élever à maximum 70 % du montant total.
Vous devrez payer des intérêts annuels sur ce montant. Soit vous rembourserez la somme ainsi empruntée, soit elle sera déduite du montant définitif versé dans le cadre de votre assurance groupe.

Via un emprunt avec reconstitution
En cas d'emprunt avec reconstitution, vous souscrivez un prêt auprès d'une institution financière sans rembourser de capital durant tout le terme. Lorsque votre assurance groupe est versée, l'intégralité du montant emprunté est remboursée via le capital de l'assurance groupe, soit lors de votre admission à la retraite, soit en cas de décès anticipé.
Attention ! Un intérêt sera perçu sur le montant emprunté. Dans la pratique, vous pourrez décider de rembourser ces intérêts chaque année ou de les accumuler et de ne les régler que lors du remboursement du montant emprunté par le biais du versement de l'assurance groupe. Étant donné que vous ne remboursez aucun capital, le montant des intérêts ne diminue pas, comme c'est le cas pour un prêt hypothécaire « classique ».

Via un nantissement
Il vous est également loisible de mettre votre assurance groupe en gage auprès de l'institution financière qui vous octroie un crédit. Dans ce type de construction, l'assurance groupe ne sert que de garantie au remboursement de cet emprunt. La couverture décès de l'assurance groupe peut ainsi être mise en gage. Dans ce cas, lors du décès de l'assuré, le capital décès pourra être utilisé pour apurer le montant de l'emprunt en cours.

Y a-t-il des conditions ?

Les possibilités précitées doivent être prévues dans votre règlement de pension et le bien immobilier doit être sis dans l’Union européenne.
Par ailleurs, le fait qu'il s'agisse d'une nouvelle cuisine ou d'une habitation neuve ne joue aucun rôle, de même que l'affectation escomptée du bien immobilier (occupation propre, location, etc.).

wedo4you

Que faisons-nous pour vous?

L'achat ou la transformation d'un bien immobilier est souvent un parcours du combattant. Notre mission consiste à vous assister durant tout le processus de financement. Nous déterminons avec vous vos possibilités et les éléments dont vous devez tenir compte sur le plan financier. Nous recherchons la solution optimale pour vous en termes de crédit (durée, montant, mode de remboursement, etc.) et réglons toutes les modalités y afférentes. En fonction des conventions conclues dans les lettres de crédit en termes de conditions (par exemple, une assurance de solde restant due supplémentaire, une police incendie, etc.), nous faisons en sorte que ces conditions soient remplies.

Si vous souhaitez des compléments d'information à propos d'un crédit hypothécaire, contactez-nous sans délai afin que nous puissions vous assister dans ce jalon essentiel de votre existence.

 

Newsletter

Champ obligatoire
Champ obligatoire

Coordonnées

Groupe RUYSSEN-BOCCART sprl
Courtier en assurances
Rue Saint Gangulphe, 12
5620 Florennes
FSMA n° 107.982 A
Tél 071/894 200
assurance@rbgroupe.be

Suivez-nous.